Le Cercle enchanté
Avril
Les habiletés
Communiquer
Les arts

Réinvestissement en classe...

1. Placés deux à deux mains au dos, l'enfant « meneur » sort une main en montrant plus d'un doigt. L'autre enfant sort le nombre de doigts équivalents à l'aide de ses deux mains. Exemple : Les 4 doigts du meneur = (1+3doigts) ou (2+2doigts) ou (3+1doigt) du 2e enfant. Pour vérifier l'équivalence des quantités, ce dernier appuie ses doigts contre ceux du meneur. Alterner les rôles. Le jeu peut être fait en petit groupe. Il permet alors de comparer les agencements possibles à partir d'une même collection. Reprendre le jeu en utilisant les deux mains pour présenter au départ une collection décomposée.

2. À partir de boîtes d'œufs transparentes, découper des rangées d'alvéoles de différentes longueurs. Y insérer « des œufs de Pâques » faits de pâte à modeler. Choisir une rangée comptant six alvéoles par exemple et une autre en comptant deux que l'on place sous la première, l'enfant trouve la quantité d'alvéoles nécessaire pour égaliser la collection de départ et la place sur une troisième rangée. Refaire le jeu en décomposant la collection de départ. (1)

3. Jouer au magasin; étiqueter la marchandise de façon à ce que les prix varient de 1$ à 5$ en dessinant des points sur les étiquettes pour représenter les montants. Donner dix jetons (10$) à l'enfant et lui demander de dépenser tout son argent en achetant deux objets.

4. Faire fabriquer des jeux : sur une étiquette, l'enfant dessine en frise un objet de son choix (dix dessins au maximum). Sur d'autres étiquettes, il dessine tous les agencements possibles et impossibles!

5. Au tableau, dessiner une première rangée de têtes de lapins vus de dos (huit au maximum). Sur une deuxième rangée, dessiner quatre carottes. L'enfant complète sur une troisième rangée le nombre de carottes nécessaires pour égaliser les quantités de carottes et de lapins. Reprendre le jeu en dessinant d'autres motifs et en décomposant la collection de départ (1) : exemple, 1+4 pommes = 3 + 2 bananes. Au tableau, l'enfant inventera ses propres jeux sur le même modèle.

6. Refaire les jeux ci-dessus en employant un matériel plus abstrait : jetons, solides, réglettes ou formes géométriques.

· La notion de composition additive est aussi difficile à concevoir pour l'enfant que celle de l'inclusion de classes dans un ensemble (voir janvier, les classes et les sous-classes).

· Il importe de travailler d'abord ce concept à partir d'ensembles d'objets. En manipulant les collections distribuées dans l'espace, l'enfant perçoit directement les relations entre le tout et les parties qui le composent. Il a ainsi des images de ces relations.

 · (1) Pour comparer les collections, toujours employer les dispositions spatiales suivantes :
  
1. Collections originales dont une est décomposée :        
    a) # # # # # #
    b) x x x x 
    c) x x       Ajout d'unités
Faire remarquer que les rangées b et c ensemble égalent la rangée a. 

2. Collections originales décomposées :                                   
    a) # # #                b) x x
    a') # # # 
    c) x x x x    Ajout d'unités

Faire remarquer que a et a' ensemble égalent b et c ensemble.