Le Cercle enchanté

Novembre et le partage égal des choses…

À quatre ou cinq ans, l'enfant a souvent observé le partage d'un entier en deux parties égales : Couper une pomme en deux ou partager un morceau de gâteau avec un ami sont gestes fréquents. Ainsi l'idée de moitié est passablement ancrée chez lui. Par ailleurs, partager en deux parties égales un ensemble formé de plusieurs unités peut lui faire problème.

Les capsules de novembre traitent du concept de moitié en proposant, dans un premier temps, des entiers à partager dans le déjeuner et, dans un deuxième temps, des groupes d'unités à diviser en deux parties égales dans le jeu de construction et les sports.

Au début, il importe de saisir toutes les occasions où l'enfant partage un tout en deux parties égales pour lui signifier qu'il a obtenu deux moitiés. Par la suite, il sera aisé de rétablir l'entier à partir des deux moitiés. Ce va et vient entre le tout et ses parties égales aide à saisir le concept de moitié.

Ensuite, quand se présentent les situations où l'enfant a à partager des objets avec un autre, c'est fréquent à l'éducation préscolaire, l'inviter à procéder pour que chacun en ait également. L'enseignante veillera à ce qu'il n'y ait toujours un nombre pair d'éléments pour éviter d'avoir à séparer un élément en deux.

Dans le jeu de construction et les sports, le nombre d'éléments à partager varie. Cependant, c'est toujours un nombre pair d'éléments que l'enfant aura à partager également pour ne pas avoir à diviser des entiers.

Réinvestissement
Les habiletés
Communiquer

Les arts