Le Cercle enchanté

Janvier, les classes et les sous-classes

À quatre et cinq ans, l'enfant prend souvent plaisir à regrouper ce qui va ensemble : un bas avec un soulier, une cuiller avec un bol. De plus, quand il est encouragé à nommer et à décrire les objets qu'il manipule, il enrichit son vocabulaire d'autant. L'enfant différencie alors davantage les objets et, si on lui demande, il est capable d'identifier des points de ressemblance et de différence et de trouver par conséquent des critères de classement.

Bien sûr, au début, il ne perçoit qu'un critère à la fois. Assez rapidement cependant, après que l'enfant a fait un premier classement, si on lui demande de regrouper ce qui est semblable à l'intérieur d'une classe, il formera des sous-classes.

Les capsules de janvier proposent d'abord à l'enfant un classement simple : les vêtements perdus. Dans la collation, un même groupe d'objets sera classé selon des critères différents. Enfin, dans les sports d'hiver, après avoir partagé des éléments en deux classes, l'enfant fera des sous-classes.

Avant d'inviter l'enfant à former des ensembles à partir de différents critères, l'enseignante s'assurera qu'il sait trier facilement, c'est-à-dire qu'il peut former un ensemble d'objets à partir d'un seul critère.

Réinvestissement
Les habiletés
Communiquer

Les arts