Le Cercle enchanté

Février et la correspondance biunivoque

Chez le jeune enfant, la représentation consciente des choses se fait à partir des sens. En conséquence, le mode de la perception s'avère le mieux adapté pour le soutenir dans l'acquisition de la correspondance terme à terme dite biunivoque, acquisition très importante à maîtriser dans la construction du nombre.

Dans les capsules de février, la correspondance apparaîtra de façon claire et directe dans la Saint-Valentin. Ensuite, pour aider l'enfant à concevoir mentalement la correspondance biunivoque, les éléments seront regroupés selon différentes orientations comme dans l'atelier de peinture et le spectacle. Les enfants auront aussi à établir des correspondances terme à terme à partir de la schématisation de la réalité : dans l'atelier de peinture, les éléments sont représentés, par des carrés et des rectangles tandis que dans le spectacle, l'enfant aura à mettre en correspondance des cercles de couleurs différentes.

Au début, les éléments seront présentés à l'enfant dans une disposition spatiale où chaque élément d'un ensemble sera vis-à-vis un élément d'un autre ensemble. Ensuite, pour que, progressivement, l'enfant établisse mentalement des correspondances, les éléments des ensembles apparaîtront dans des orientations sans correspondance optique. Exemple : il devra mettre en correspondance un ensemble d'éléments superposés à gauche ou à droite avec une file d'éléments à l'horizontale, à la verticale ou disposée en diagonale.

Réinvestissement
Les habiletés
Communiquer

Les arts